Quartier des 2 Lions, Tours

Créer un morceau de ville sur 70 hectares en bord de cher 

Initié au début des années 90, le projet urbain des 2 Lions a fait émerger un nouveau cœur de ville, en bordure sud du Cher. Desservi par le tramway, le quartier accueille à la fois des entreprises, des logements, des commerces, des loisirs et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche. 

Après une vaste opération de remblaiement à la fin des années 80, ces 70 hectares situés au sud du Cher à Tours sont le théâtre d'un grand projet de développement urbain encore à l'œuvre aujourd'hui.
Initialement pensé pour devenir un technopôle dédié aux entreprises de pointes, le quartier des 2 Lions intègre aujourd'hui des préoccupations de mixité, de densité, de qualité des espaces publics. Le projet s'attache aussi à être attentif aux questions d'environnement, d'innovation et d'évolutivité.

Une nouvelle idée de la ville

Le quartier se compose d'ensembles à l'identité urbaine affirmée, s'articulant harmonieusement. Il regroupe habitats aux typologies variées, espaces paysagers structurants et s'insérant entre les bâtiments, centre d'affaires, pôle éducatif (Polytech' Tours, Université François-Rabelais, Groupe IMT, CNFPT, ...), espaces de commerces et de loisirs (l'Heure Tranquille, cinéma, bowling...).
La qualité des espaces publics paysagers et urbains et le rapport aux éléments forts du site (Cher, Petit Cher, Plaine de La Gloriette offrent agréments et lieux de promenade.
Les itinéraires de circulations douces et les divers points de franchissement du Cher complètent l'accessibilité et l'ouverture du site.
Avec l'arrivée du tramway, le site des 2 Lions a renforcé sa position de quartier d'affaires très bien connecté avec les centres villes de Tours et Joué-lès-Tours, les gares TGV et l'étoile autoroutière vers Paris, Lyon ou Bordeaux.

La Set est l'aménageur du site pour le compte de la ville de Tours depuis 1989. Elle assure par ailleurs le montage et le suivi de divers projets de constructions. Dès la genèse du quartier, l'aspect environnemental et la qualité de vie ont été pris en compte : cheminements piétons, pistes cyclables, zones 30, transports en commun (bus et tramway), mesures environnementales compensatoires liées au remblaiement du Cher (création de frayères à poisson, réaménagement d'un barrage...). 

Concédant :
Ville de Tours

Procédure :
concession d'aménagement du 10/07/1989

Budget travaux :
98,5 M €

70 entreprises, 60 commerces et 15 établissements publics 

3000 emplois privés

300 000 m² de construction dont 1750 logements

80% des voieries réalisées

4000 résidents et 5500 étudiants