Forteresse, Chinon

Intégrer des fonctions et un bâtiment contemporain dans un site historique exceptionnel

Porte d'entrée de la forteresse médiévale de Chinon, le bâtiment d'accueil et d'expositions temporaires a été construit dans la continuité des remparts. En charge de l'opération, la Set a également assuré la réalisation du projet muséographique et scénographique du monument.

Inventer un parcours muséographique spectaculaire et interactif

L’opération confiée à la Set par le Conseil Général d’Indre-et-Loire s’inscrit dans le cadre d’un chantier d’exception : la restauration de la forteresse royale de Chinon. Ce chantier avait pour but de préserver et de valoriser ce patrimoine remarquable mais également d’accroître sa fréquentation. Cet étonnant édifice militaire médiéval s’est aujourd’hui enrichi d’un bâtiment contemporain. Il abrite le hall d'accueil, une boutique, des salles d’exposition, des locaux pédagogiques et des bureaux. Le Set a réalisé la construction de ce nouveau bâtiment traité dans la continuité des remparts. Construit de pierres de tuffeau, d’acier et de béton, il constitue désormais une entrée renouvelée et adaptée aux besoins de la forteresse.

A Chinon, la Set s’est également vue confier la réalisation du projet muséographique et scénographique. Ponctué de films, de bornes multimédia et de dispositifs de réalité augmentée, ce parcours de visite est consacré aux personnages qui ont marqué l’histoire du site, de Henry II Plantagenêt à Jeanne d’Arc. Chargée de la mise en œuvre du projet, la Set a coordonné l'intervention des différents acteurs : architectes, scénographe, bureaux d'études et de contrôle, archéologues, conservateurs, entreprises de travaux, utilisateurs…

Retisser le lien entre la forteresse et la cité

Cette opération a également permis de repenser le lien entre la forteresse et la cité historique en contrebas. Le nouveau bâtiment d’accueil du monument assure désormais un lien entre la ville et le site médiéval. Les accès, les liens vers la vie commerçante en bord de Vienne ont pu être renouvelés et adaptés pour offrir une meilleure accessibilité au plus grand nombre.

Concédant :
Conseil Général d'Indre-et-Loire

Procédure :
Mandat

Architectes :
Hervé Beaudouin et Benoît Engel

Scénographes :
Frédéric Casanova et Michel Kouklia (Ubiscène) 

SHON :
1000 m²

Budget travaux :
5 M€

Budget scénographie /muséographie :
1,7 M€

Avancement :
opération achevée en juillet 2010