Un tramway conçu comme une œuvre urbaine

La réalisation du tramway a intégré une forte dimension artistique. Elle s’exprime dans l’aménagement intérieur et extérieur des rames. Les célèbres bandes noires et blanches de Daniel Buren soulignent ainsi les portes des voitures et les quais. 7 autres interventions du plasticien français jalonnent le tracé.

La première ligne de tramway tourangeau est le support d’une œuvre d’art à l’échelle de l’agglomération. Cette œuvre urbaine est le fruit du travail d’un collectif baptisé « RCP - Ensemble(s) la ligne ». Il réunit designers, artistes, urbanistes et chercheurs*. Leur mission : faire du tramway le « 4e paysage de la ville », après les trois premiers que sont la Loire, les jardins et le patrimoine bâti. Pour y parvenir, ils sont d’abord intervenus sur le matériel roulant. Le tramway est recouvert d’une livrée miroir qui rappelle la couleur du fleuve et reflète la ville. Dans les voitures, une attention particulière a été portée aux matières, aux couleurs et à l’ambiance sonore : de courts messages interprétés par une soprano rythment ainsi le trajet des voyageurs.

 Au sein du collectif, Daniel Buren est intervenu sur l’insertion artistique du projet dans le paysage urbain. Signature du plasticien, sept bandes verticales noires et blanches se répètent sur les doubles portes du tramway, se prolongent sur les quais des stations et se poursuivent sur de grands totems qui matérialisent les 58 distributeurs de titres de transport. Sur le parcours, sept « extensions de l’œuvre urbaine » jalonnent la ligne. Parmi eux les deux « attrape-soleil » composés de vitraux colorés invitent à contempler le fleuve depuis la Place Choiseul ; « la grande claustra polychrome » ouvre le parvis de la gare de Tours sur les voies ferrées ; promenade couverte en forme de T, la « pergola pour 3 couleurs » assure le lien entre la mairie de Joué-lès-Tours et la ville….

 * Le collectif créatif  « RCP - Ensemble(s) la ligne » est composé de Daniel Buren (artiste), Roger Tallon (designer – créateur du TGV), Jacques Levy (géographe et urbaniste), Serge Thibault (chercheur en urbanisme), Patrick Rimoux (plasticien et sculpteur lumière), Louis Dandrel (musicien et designer sonore) et Régine Charvet Pello (directrice de l’agence RCP et responsable de la direction générale du projet).