Les Hauts de Montlouis, Montlouis-sur-Loire

Concilier densité, qualité et fonctionnalité en milieu périurbain

Situé sur un plateau à l’extrémité sud-ouest de la commune, le site des Hauts de Montlouis accueillera à terme 790 logements sur 35 hectares. Organisé autour d’un mail central paysager, le projet se caractérise par une grande diversité des modes d’habitat.

Programme de logements de belle ampleur aux portes de l’agglomération tourangelle, l’opération des Hauts de Montlouis s’étend sur une emprise de 35 hectares.

Ce projet confié à la Set constitue très certainement la dernière grande opération d'aménagement de cette commune de 10 000 habitants. Ici, en zone périurbaine, Montlouis-sur-Loire fait le pari de la densité. Le site, situé sur un plateau au sud-ouest de la commune, verra s’élever à terme 790 logements pour environ 1750 personnes. Mais l’ambition est aussi de s’intégrer harmonieusement au sein de l’environnement bâti et paysager existant. Les Hauts de Montlouis jouxtent ainsi une Zone agricole protégée. Montlouis-sur-Loire a en effet été l'une des toutes premières villes de France à préserver son vignoble de la pression foncière en créant des Zap.

Le projet d’aménagement s’appuie sur des espaces boisés existants situés aux extrémités est et ouest. Valorisés en parcs publics, ils sont reliés par une allée paysagère centrale. Long de 900 mètres, ce mail végétal ou trame verte constitue la colonne vertébrale du programme. Gage de qualité de vie, le projet laisse une large place à des espaces publics généreux et de qualité. Les logements seront desservis par quelques voiries principales, largement complétées par des circulations douces. Les venelles mixtes permettent d’accéder aux espaces de stationnement (boxes ou stationnement de surface) et à la porte des logements. L’enjeu était aussi de maîtriser l’impact de la voiture, indispensable en zone périurbaine, et sa perception depuis l’espace public.

Le projet laisse une large place à des espaces publics généreux et de qualité

Le programme se caractérise enfin par une très large diversité de logements. Chaque ilot est mixte tant d’un point de vue de la typologie (individuel, groupé, superposé, collectif...) que du programme (accession, location, libre, social, location accession...). La densité moyenne des îlots est de 47 logements par hectare. Les logements collectifs se situent à proximité du mail paysagé, au cœur du site. Les parcelles plus grandes dédiées à des programmes de maisons individuelles (groupée ou en bande) sont plutôt sur les franges du site.

La Set a par ailleurs porté une attention toute particulière au phasage du projet, véritable clef de voûte de l’opération. Le programme se doit ainsi d’être respectueux du marché immobilier montlouisien. L’aménageur doit en particulier s’assurer que le rythme des constructions ne conduise pas à mettre sur le marché des produits similaires. Ce phasage doit également se faire en lien étroit avec l’aménagement des différents espaces publics. Ces derniers doivent accompagner ou précéder la construction des logements et l’arrivée de leurs habitants.

Concédant :
Commune de Montlouis-Sur-Loire

Concessionnaire :
La Set

Procédure :
Concession d'aménagement

Architecte - Urbaniste - Paysagiste :
Agence DMp, Maud Martzolf,

Budget :
18,8 M€ HT

Superficie :
35 ha 790 logements 12 000 m2 de commerces et équipements publics

Espaces verts et boisés :
10 ha